Services régionaux du RÉCIT FGA

au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles de la Madeleine

Accueil > Accueil > Colloque de l’AQUOPS 2017 : les utilisations gagnantes du IPAD en (...)

Colloque de l’AQUOPS 2017 : les utilisations gagnantes du IPAD en classe

mercredi 26 avril 2017, par Marie-Ève Gonthier

Bonjour !

Dans le courant des prochains jours, des articles seront publiés sur le blogue afin de vous présenter les ateliers auxquels nous avons assisté lors du colloque de l’AQUOPS 2017. À titre de rappel, l’AQUOPS est l’Association québécoise des utilisateurs d’outils technologiques à des fins pédagogiques et sociales.

J’ai d’abord assisté à un atelier concernant les utilisations gagnantes du IPAD en classe. Cet atelier a été animé par monsieur Pierre Leblanc, du Juvénat Notre-Dame. Ce dernier possède une grande expérience en lien avec l’usage pédagogique du IPAD.

Dans son atelier, celui-ci a notamment fait des liens avec la perception des individus des technologies. En fait, différents facteurs jouent un rôle concernant la perception des individus relativement aux technologies, dont notamment :

  • L’habileté à exploiter les tic
  • Les valeurs familiales et éducatives
  • Le style d’enseignement
  • La perception générale des outils informatiques
  • Notre vision de l’enseignement
  • Le type de classe que vous avez

Afin d’intégrer le IPAD en classe, certaines conditions sont gagnantes. Il est surtout recommandé :

  • d’avoir accès à un réseau sans fil solide et accessible pour tous
  • d’avoir accès à une façon de transmettre les documents dont l’utilisation et la configuration sont simples. Monsieur Leblanc a notamment fait référence à Moodle, Seesaw, Classroom….
  • de créer un dossier qui permet à l’enseignant de partager du contenu avec les élèves, par exemple à l’aide de l’application PDF expert. Généralement, l’utilisation d’un tel dossier est appréciée des enseignants.
  • D’avoir une stratégie continue
  • De prévoir un site web de référence pour les enseignants
  • De favoriser l’utilisation d’applications qui favorisent la créativité
  • De prendre le temps de se questionner avant de cibler une application, à savoir en quoi celle-ci est susceptible de favoriser les apprentissages des élèves.

Voici quelques applications bien utiles sur le plan pédagogique, toujours d’après monsieur Leblanc : PDF Expert, Inspiration, Green Screen, Antidote Ardoise, Explain Everything, Book Creator, La Presse Plus, Desmos, Geogebra et Thinglink.

Lors de son atelier, monsieur Leblanc a aussi fait mention de certaines applications qui sont pratiques lors de la réalisation de tâches précises. Voici quelques exemples :

1) Lors d’une tâche d’écriture, il est pertinent que les élèves écrivent des textes directement sur le IPAD. À ce moment, il est nécessaire de bien préciser aux élèves les consignes pour la mise en page à l’aide du IPAD.

2) On peut demander aux élèves de faire un plan de travail avec le IPAD, par exemple avec le logiciel Inspiration, qui permet la création de cartes conceptuelles. Les élèves pourraient par exemple résumer un chapitre ou un cours à l’aide d’une carte d’idées.

3) Avec le IPAD, il est possible de procéder à des enregistrements audio. Par exemple, l’application Garage Band permet de faire une capsule audio en lien avec un sujet spécifique, une émission de radio, etc.

4) On peut créer un fichier de suivi en photos et différents travaux. À ce moment, Keynote permet de garder des traces du projet et on peut prendre des photos de la progression de l’élève.

5) Plusieurs activités peuvent également être réalisées avec des fichiers PDF. Par exemple, on peut créer des fichiers à compléter, comme un cahier où l’élève peut écrire directement. Il est aussi intéressant de poser des questions à l’aide d’un fichier et d’enregistrer les réponses de l’élève, qu’il aura énoncé à l’oral. Monsieur Leblanc suggère pour ce faire l’application PDF Expert.

6) L’application Book Creator est aussi pratique. On peut par exemple faire des bandes dessinées et écrire un livre avec du texte, des images...le tout transférable en format PDF.

7) Comme vous le savez sans doute, les fonctions de Google Drive sont disponibles en applications mobiles. Il est pertinent de faire des activités collaboratives sur Google Drive avec le IPAD.

8) Il est possible d’ajouter de l’interactivité à une page web en ajoutant des tags à l’aide de l’application Thinglink. Avec cette application, on ajoute des étiquettes à une image, qui peuvent prendre différentes formes : texte, vidéo, image, enregistrement sonore…
Bien sûr, sur IPAD, il est possible de faire des vidéos, notamment avec Imovie. Green Screen semble aussi être une option intéressante. Pourquoi ne pas demander à l’élève de faire un vidéo où il résume un livre ?

9) On peut demander aux élèves de faire un rapport de laboratoire en vidéo...ce qui fait changement.

10) On peut faire appel à la classe inversée. Par exemple, en arts plastiques, on peut montrer aux élèves comment faire une certaine action à l’aide d’une capsule.

11) Il y a bien sûr les questionnaires interactifs, que les jeunes peuvent réaliser par l’entremise de leurs appareils mobiles.

C’était donc un atelier très intéressant, riche en applications et en exemples pédagogiques !

À bientôt, pour d’autres articles sur le congrès !

Marie-Eve Gonthier
Conseillère pédagogique RÉCIT FGA pour le Bas-St-Laurent

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0