Services régionaux du RÉCIT FGA

au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles de la Madeleine

Accueil > Accueil > Colloque AQUOPS 2017 : La rétroaction pédagogique avec les TIC

Colloque AQUOPS 2017 : La rétroaction pédagogique avec les TIC

mercredi 10 mai 2017, par Marie-Ève Gonthier

Au colloque de l’AQUOPS, il a également été question de la rétroaction pédagogique avec les TIC. L’animateur était Claude Frenette, conseiller pédagogique RÉCIT pour l’enseignement privé.

Voici quelques éléments théoriques concernant les rétroactions. Premièrement, trois temps de rétroaction doivent être considérés :

  • En début de séquence, afin de faire émerger les connaissances initiales des élèves et de mettre en lumière leurs représentations
  • La rétroaction instructive, qui est reçue en cours d’apprentissage
  • La rétroaction d’accompagnement, qui a pour but d’aider les élèves à trouver des stratégies

Deuxièmement, on compte quatre types de rétroactions  : cognitives, métacognitives, méthodologiques et affectives. Concernant les types de formules associées aux rétroactions, il y a en a trois : positive, négative et constructive.

En situation de rétroaction, il est important de prendre en compte certains éléments. Par exemple, la rétroaction doit être utile et porter sur des éléments spécifiques. Elle doit également être gentille, dans le sens où il ne faut pas démolir l’élève et prendre en compte le côté affectif.

Afin de fournir des rétroactions aux élèves, différents outils technologiques peuvent être employés, dont les questionnaires interactifs (par exemple, Kahoot et Socrative), les outils de sondage (Poll Everywhere, Answer Garder) et les outils comme Plickers (permet de voter à l’aide de cartes à scanner avec un appareil mobile). Goformative semble assez intéressant, puisqu’il permet de donner une rétroaction en particulier à chaque élève selon sa réponse (en anglais par contre). Ces outils permettent notamment de vérifier où se situent les élèves par rapport à un concept en particulier.

Entre autres, Socrative est un outil de sondage particulièrement intéressant à cet égard. Par exemple, on peut poser une question ouverte aux élèves. Il nous est même possible de retirer les réponses qui ne sont pas pertinentes. On peut ensuite leur demander de voter, donc de donner leur choix parmi toutes les réponses qui ont été déjà proposées. Il nous est possible d’aller chercher l’avis des élèves sur une activité, ce qui nous permet d’ajuster notre enseignement.

Il est à noter qu’il existe une extension sur Chrome qui permet d’enregistrer les rétroactions qu’on fait souvent aux élèves. Il s’agit de Permanent Clipboard. À ce moment, avec les commentaires, dans un document Google Documents, on peut venir copier et coller le même commentaire à plusieurs reprises ; en fait, ce plug-in permet d’intégrer des commentaires standardisés. Il y a également le mode suggestion sur Google Drive qui est intéressant et dont l’utilisation est pertinente afin de faire des propositions à un élève. Toujours avec Google Documents, il est même possible d’enregistrer un message audio et donc, de transmettre nos commentaires à l’élève en insérant ce message audio dans les commentaires. Pour ce faire, il faut installer une extension dans Google Chrome qui se nomme Talk and comment.

Un autre très bon outil permettant de faire de la rétroaction est Etherpad-Récit, qui permet notamment l’écriture en collaboration et le clavardage.

Et voilà pour mon petit résumé de l’atelier !

Marie-Eve Gonthier
Conseillère pédagogique RÉCIT FGA Bas-St-Laurent

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0